Sélectionner une page

Ange et Démon

« Ange et Démon » est le reflet de la fracture lyrique entre bien et mal.

Le bien est symbolisé par « l’ange », ici en blanc, quant au mal, il est symbolisé par le « démon », ici en noir.

L’oeuvre a été pensée pour être évolutive, elle répond à un principe d’échange de tensions ; à l’arrière de la pièce a été placé un morceau de verre non compatible.

La particularité de ce procédé va permettre à l’oeuvre de se fracturer au cours du temps laissant place à une séparation « physique » du bien et du mal.

La dimension évolutive de cette pièce peut être considérée comme une notion de liberté car c’est elle qui « décidera » le moment opportun pour que la fracture s’opère. Il ressort également une notion de migration, à la fois dans le travail de la couleur mais aussi dans l’assemblage de celle-ci, apportant des effets de mutation du mélange. Ces couleurs sont disposées de telle manière qu’elles s’apparentent à une peinture grasse, à l’exception près qu’elle reflètent la magnifiquement la lumière.